Le Bouddhisme des lamaseries - Août 2009

Les provinces musulmanes, le plateau tibétain, le Népal, la vallée du Kathmandu.

Périple à travers de magnifiques paysages haute altitude (de 3900 à 5250mètres). Plateaux dénudés, gorges profondes ocre rouge, vallées verdoyantes. La nature en majesté avec, parfois, comme ligne d’horizon les sommets enneigés de la chaîne himalayenne ou de l’Everest.

Période des moissons dans les villages de la province du Qinghai où tous participent à la tâche avec des instruments rudimentaires. Les anciennes provinces tibétaines de l’Amdo et du Kham qui ont été rattachées à la Chine

Découverte des monastères de la région autonome du Tibet (Xizang) où les moines sont des artistes. Certains sont spécialisés dans la fabrication de thangka (peinture ou broderie sacrée sur tissu), de fleurs en beurre de yack, ou de "tormas" petites sculptures colorées et décorées en beurre de yack.

Dévotion des pélerins qui font les chemins de circumambulation autour des lieux sacrés tout en se prosternant. Certains mettent des mois, voire des années.

L’imposant palais du Potala qui domine Lhasa de toute sa grandeur et ses richesses incomparables. Le Jokhang qui attire des foules de pélerins sur le barkhor, rue et chemin de circumambulation qui fait le tour du temple.

Le sourire des populations nomades ou sédentaires qui savent donner au mot "accueil" un sens particulier.

Le passage en une journée de 5300 mètres à 2000 mètres, du plateau tibétain aride et venté, à la végétation subtropicale et au climat chaud et humide de la vallée de Kathmandu pour un "autre" voyage dans la ville-musée.

Portfolio


Documents joints

Programme Complet
PDF, 73.8 ko