Sur la route de la soie (août-septembre 2012)

LA ROUTE DE LA SOIE CHINE – KIRGHIZISTAN – OUZBEKISTAN

D’oasis en oasis, de Dunhuang et ses dunes au bord du désert de Gobi, de Turfan à proximité des montagnes flamboyantes aux grottes de Mogao ou de Bezeklik, d’Urumqi à Kashgar où dans la campagne environnante la carriole tirée par un âne reste le moyen de locomotion préféré, la partie chinoise de cette route mythique nous a aussi menés au pied du Muztagata, un des géants du Pamir. Comme les caravaniers d’antan, passage du col de Torugart qui ouvre les portes du Kirghizistan où les caravanes trouvaient refuge au caravansérail de Tash Rabat. Splendides paysages, calme et sérénité au bord du lac Songkul, réserve naturelle, où l’accueil des nomades kirghizes fut un grand moment, tout comme les nuits sous la yourte. De Bishkek ( capitale du Kirghizistan) à Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan , qu’une heure de vol pour plonger en Asie centrale, admirer les coupoles turquoise de Samarkand, de Boukhara ou de Khiva, flaner sur les marchés locaux, déguster les spécialités du pays.


Documents joints


PDF, 50.5 ko